L'érotisme de la mémoire 8

Publié le par Eric Valnerbauch


Dans le noeud de la clarté s'enfonce la racine que l'ordre consituerait, telle
) toujours furieusement mouvante, tuphlos où s'élève tout vase qui
voudrait
y semer et qui maintient par réflexe ) la rotation est rapide, une
asphixie autour de rien, point de certitude duquel glisser, se vouloir à
l'abri du plein, ruiner précisément le plein, purifier un lieu égal encore
chu comme de simples grains précis et blanches voiles qui dérivent rapidement
en une houle accentuée, non d'une membrane ni d'un réceptacle substantivé :
s'y enfouissent, assemblés en couronnes autour, sortes de volcans enfin
complètement éteints comme apparaît une planète ( ses extrémités consolidées (
une coexistence d'éléments qui semblent passer au travers de l'anéantissement.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article