L'érotisme de la mémoire 3

Publié le par Eric Valnerbauch


Inauguré, le plat où le profane brusquement s'assombrit éconduit en son
centre un autre sommeil à rêver, décelant la persistante permutation
ajoutée à la paroi du geste, avec ce qui le débordant l'abîme, lui divulge
sa différence, se montre inexplicablement en bruit au présent exhibé du
geste à la saillie de l'ouvrage. Crues, préalables implosions de ce toucher,
l'empreinte donnée à étouffer de la matière du courant qui se restitue à
l'abandon des chairs informulé, au hasard de la rupture des membres.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article