_7

Publié le par Eric Valnerbauch

Le baptême en soi, qu’est l’évangile selon Jean, est l’essence de la démesure

de la foi mystique : le temporel (fini) est en relation immédiate à l’éternel (infini).

Cette démesure spirituelle apparaît donc à titre de possibilité en tout un chacun,

et ce, en deça de tout dogme. Le caractère “miraculeusement” intemporel de ce

texte, si naïf qu’il puisse paraître au lecteur critique, c’est non seulement qu’il dé-

borde des cadres moraux et religieux où il a vu le jour, mais qu'il excède aussi les

doctrines chrétiennes. Il concerne toujours déjà les limites intrinsèques de la pensée,

dont l’ensemble le plus ouvert est l’infini, et dont la pensée rationnelle et la pensée

mystique ne sont elles-mêmes que des parties.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article