51

Publié le par Eric Valnerbauch


Vieille et parée des rides
du silence et de linceuls,
Elle se souvient,
dans une moindre mesure,
du viol éternel de sa fraîcheur;
Elle chevauche le vaste récit
peuplé de conflits, d'ébats,
de sutures et de débats.

Elle retient les envols du chant
à même la corrosion,
à même l’oubli.

Dehors, les dedans rivalisent
et combattent pour convertir Dedans.

A l'intérieur du Dehors,
Ils la réclament tous
en la congédiant.

Au dehors des dehors,
Tout lui parle et rien ne la retient,
que ses enchantements désenchantés;
Elle a toujours déjà écrit l'Histoire.

Elle chante_

Publié dans Eloge de la Rouille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article