35

Publié le par Eric Valnerbauch

Des braises incandescentes
aux cendres illisibles,
la rougeur de la rouille,
et de nouveau,
quelques éternuements de pollen,
poussière déjà ancienne.

Les scories,
Volcans naguère célébrés comme de glorieux fardeaux,
sont si légères dans la vélocité des vents;

Flammes ascendantes,
Elles s'évanouissent avec le brasier_

Publié dans Eloge de la Rouille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article